LES PETITES VOLEUSES

 

On les appelle "Hamido".

Elles sont toutes jeunes, viennent de Bosnie et détroussent les touristes, entre délinquance et enfance perdue.

Jour et nuit, c'est un jeu du chat et de la souris qui s'engage entre ces petites voleuses professionnelles et l'équipe de la BAC-Métro.

 

Avec Elvire Emptaz, pour ELLE

Des heures de planque et de course à travers les couloirs du métro rythment le quotidien de Mickael et Sadia, policiers de la BAC métro.
Des heures de planque et de course à travers les couloirs du métro rythment le quotidien de Mickael et Sadia, policiers de la BAC métro.
Mickael et Sadia en planque dans le métro, jouent le couple d'amoureux pour tenter de surprendre les voleuses en flagrant délit.
Mickael et Sadia en planque dans le métro, jouent le couple d'amoureux pour tenter de surprendre les voleuses en flagrant délit.
Après une longue planque, Mickael surprend un voleur en flagrant délit. Rares sont les jeunes garçons à
Après une longue planque, Mickael surprend un voleur en flagrant délit. Rares sont les jeunes garçons à "travailler" dans le métro. la plupart du temps, ils agissent à l'extérieur.
Immédiatement après le vol, l'équipe de policier fait arrêter la rame de métro pour retrouver la victime,
Immédiatement après le vol, l'équipe de policier fait arrêter la rame de métro pour retrouver la victime, "la cave".
Cette fois-ci, c'est un touriste coréen qui vient de se faire voler son porte-feuille, directement dans sa poche de pantalon.
Cette fois-ci, c'est un touriste coréen qui vient de se faire voler son porte-feuille, directement dans sa poche de pantalon.
Les jeunes filles agissent en groupe, sur les lignes de métro empruntées par les touristes. Elles se collent à eux. Elles ont du flair. Se trompent rarement de victime.
Les jeunes filles agissent en groupe, sur les lignes de métro empruntées par les touristes. Elles se collent à eux. Elles ont du flair. Se trompent rarement de victime.
Si la police trouve l'argent sur elles, elles sont emmenées en garde à vue. Parfois, la liasse de billets est déjà passée de mains en mains pour sortir du métro.
Si la police trouve l'argent sur elles, elles sont emmenées en garde à vue. Parfois, la liasse de billets est déjà passée de mains en mains pour sortir du métro.
Cette fois-ci, Sadia découvre sur l'une d'elles une liasse de pesos. Plusieurs milliers d'euros.
Cette fois-ci, Sadia découvre sur l'une d'elles une liasse de pesos. Plusieurs milliers d'euros.
Toute la journée, la course se poursuit de rame de métro en couloirs de correspondance. Les groupes de voleuses sont toujours les mêmes.
Toute la journée, la course se poursuit de rame de métro en couloirs de correspondance. Les groupes de voleuses sont toujours les mêmes.
Les filles n'ont jamais de papiers d'identité sur elles. Toutes se disent mineures, de la famille Hamidovic.
Les filles n'ont jamais de papiers d'identité sur elles. Toutes se disent mineures, de la famille Hamidovic.
En tant que mineures, elles ne risquent qu'une garde à vue de quelques heures.
En tant que mineures, elles ne risquent qu'une garde à vue de quelques heures.
Dès la fin de la garde à vue, elles retourneront immédiatement dans le métro pour reprendre leur quotidien de pickpockets.
Dès la fin de la garde à vue, elles retourneront immédiatement dans le métro pour reprendre leur quotidien de pickpockets.
Pour l'équipe de la BAC-métro, cette traque quotidienne et sans fin reste une priorité.
Pour l'équipe de la BAC-métro, cette traque quotidienne et sans fin reste une priorité.
"Planque", "chasse", "traque", "cave", "ça bosse"... toute l'énergie des policiers est concentrée. Leur but est de casser le rythme des voleuses.
Lorsqu'une équipe de voleuses est en garde à vue, un autre groupe apparaît ailleurs, dans le réseau souterrain.
Lorsqu'une équipe de voleuses est en garde à vue, un autre groupe apparaît ailleurs, dans le réseau souterrain.
Métro, RER, couloirs, correspondances.. l'équipe de la BAC passe toute la journée sous terre.
Métro, RER, couloirs, correspondances.. l'équipe de la BAC passe toute la journée sous terre.
Les jeunes filles prises en flagrant délit n'ont pas eu le temps de voler leur victime.
Les jeunes filles prises en flagrant délit n'ont pas eu le temps de voler leur victime.
Le groupe vient de tenter de voler une victime. Sans argent sur elles, elles finissent par avouer leur intention.
Le groupe vient de tenter de voler une victime. Sans argent sur elles, elles finissent par avouer leur intention.
Chaque planque est une épreuve physique et morale. A chaque instant, les policiers sont aux aguets, à la recherche d'indices et de comportements inhabituels dans le métro.
Chaque planque est une épreuve physique et morale. A chaque instant, les policiers sont aux aguets, à la recherche d'indices et de comportements inhabituels dans le métro.
Un groupe est fouillé après un flagrant délit.
Un groupe est fouillé après un flagrant délit.
Un jeune homme est fouillé par l'équipe . C'est un habitué des vols. Mais cette fois, il n'a pas eu le temps d'agir.
Un jeune homme est fouillé par l'équipe . C'est un habitué des vols. Mais cette fois, il n'a pas eu le temps d'agir.
Le portefeuille volé par les pickpockets est déjà passé hors du métro.
Le portefeuille volé par les pickpockets est déjà passé hors du métro.
Sadia contrôle un groupe de jeunes Hamidovic surprises en flagrant déli de vol.
Sadia contrôle un groupe de jeunes Hamidovic surprises en flagrant déli de vol.
Les filles ne parlent pas. Ni d'elles, ni de leurs habitudes, ni de leur quotidien en dehors du métro.
Le silence est une arme fondamentale de ce réseau.
Les filles ne parlent pas. Ni d'elles, ni de leurs habitudes, ni de leur quotidien en dehors du métro. Le silence est une arme fondamentale de ce réseau.
La traque se poursuit jour après jour, sans discontinuer, avec la même concentration.
La traque se poursuit jour après jour, sans discontinuer, avec la même concentration.
Deux jeunes filles sont arrêtées après un vol. Elles sont nouvelles sur le réseau.
Deux jeunes filles sont arrêtées après un vol. Elles sont nouvelles sur le réseau.
Mickael tente à chaque interpellation de parler avec les filles, pour apprendre un peu d'elles et de leurs habitudes en dehors du métro. Rares sont celles qui osent lui répondre.
Mickael tente à chaque interpellation de parler avec les filles, pour apprendre un peu d'elles et de leurs habitudes en dehors du métro. Rares sont celles qui osent lui répondre.
Les jeunes filles tombent enceintes très régulièrement. Malgré cela, elles continuent à
Les jeunes filles tombent enceintes très régulièrement. Malgré cela, elles continuent à "travailler". Le temps d'accoucher et elles reviennent sur le terrain.
Un travail comme jour sans fin, pour les pickpockets comme pour les policiers.
Un travail comme jour sans fin, pour les pickpockets comme pour les policiers.
Métro-boulot-garde à vue. Drôle de litanie, musique lancinante en sous-sol mineures.
Métro-boulot-garde à vue. Drôle de litanie, musique lancinante en sous-sol mineures.